Mérule et autres champignons lignivoresMérule et autres champignons lignivores

Mérule et autres champignons lignivores

Objectif de la formation

Stage mérule en prévision d'application de la loi ALUR du 24/03/14 :
- Différencier les champignons des autres agents de dégradation biologique des bois
- Identifier le mérule au sein des champignons de pourriture cubique
- Rédiger un rapport orienté mérules adapté à la norme NF P03-200 "état parasitaire"

Durée 2 jours (16 heures) Calendrier Calendrier des formations
Coût 600,00 € - non assujetti à la T.V.A.
Accessibilité Peut être adaptée / étude au cas par cas
Pré requis : Avoir déjà effectué une formation « Etat du bâtiment relatif à la présence de termites selon NF P03-201 »

Méthodes mobilisées

Théorie Cours et exercices appuyés sur support informatique et papier.
Moyens matériels  Ordinateurs, vidéo projection.
Moyens humains  Formateur intervenant qualifié pratiquant, ayant exercé dans le domaine.
Documentation Un support de cours papier format "A4" relié, d’excellente qualité tout en couleurs reprenant l’essentiel de la formation est remis au stagiaire.

Programme

Contenu programme Module 1 :

Biologie
- Généralités sur la biologie des champignons
- Conditions de développement des champignons lignivores
- Cas particulier de la Mérule des maisons
Identification
- Généralités
- Identification des dégâts de pourriture cubique
- Identification des dégâts de pourriture fibreuse
- Identification des dégâts de pourriture molle
Travaux pratiques dirigés
- Reconnaissance sur la base de photographies et d'échantillons
- Cas particulier de la Mérule des maisons

Module 2 :

Conduite du diagnostic
- Identifier les causes d'infestation
- Conduite du diagnostic "champignon"
- Rédiger un rapport orienté mérules adapté à la norme NF P03-200 "état parasitaire"
- Travaux pratiques

Modalités d'évaluation

Attestation de formation et Attestation de présence : délivrées à chaque stagiaire qui a suivi la formation.
Documents délivrés Formation incluant les nouvelles réglementations de la loi ALUR du 24 mars 2014.